Noëlle Devie conteste le choix des Rimognats

Elections municipalesNoëlle Devie qui a mené la liste « Continuons ensemble pour Rimogne » n’accepte pas le choix des Rimognats, qui ont voté à 51,44% pour la liste de Grégory Truong, « Vivre à Rimogne », lors des dernières élections municipales.

Contre toute attente, elle a décidé de déposer un recours contre le résultat du scrutin pour demander l’annulation des élections. Une information qu’elle a souhaité tenir secrète jusqu’à ce jeudi 3 avril dernier. Mme Devie invoque des raisons surprenantes :

- le fait que sur le bulletin de vote de la liste « Vivre à Rimogne », le prénom des candidats précède le nom, et non l’inverse, et que les prénoms figuraient en majuscule ;

- le fait que l’une des personnes chargées du dépouillement soit un électeur non inscrit sur la liste électorale de Rimogne, alors que cette personne a été désignée sous sa responsabilité, puisqu’elle était la présidente du bureau de vote chargée de veiller à la régularité du scrutin, et qu’il s’agissait d’un conseiller municipal de son équipe encore en fonction à ce moment-là ;

- et de supposées aides illégales de la part d’associations de Rimogne à « Vivre à Rimogne », sans apporter la moindre preuve de ses allégations.

Une tentative de la dernière chance

Après avoir publiquement annoncé son retrait de la vie politique le soir de scrutin, ce recours, sans véritable fondement, témoigne d’une tentative de la dernière chance de conserver une fonction et un pouvoir auxquels Mme Devie semble avoir finalement beaucoup de mal à renoncer.

Surtout, elle illustre la volonté de Mme Devie de faire fi du choix démocratique exprimé par les Rimognats le 23 mars dernier.

Le maire et les 11 conseillers municipaux, issus de la liste « Vivre à Rimogne », ne laisseront évidemment pas faire. Ils ont d’ores et déjà adressé une réponse solidement argumentée à ce recours.

En attendant la décision du juge administratif, ils affirment leur volonté collective de ne pas se laisser détourner de leur tâche par de basses manoeuvres politiques et leur ferme intention de continuer à exercer sereinement les fonctions pour lesquelles ils ont été loyalement et légalement élus.

Rimogne n’a pas besoin de nouvelles élections, mais a maintenant besoin de stabilité et d’une équipe au travail, au service de tous les habitants.

Partager sur les réseaux sociaux!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>