Deux poids – deux mesures

TBILors du dernier conseil municipal, l’ensemble des conseillers présents ont donné, sans débattre et à l’unanimité, leur accord pour réserver 95 000 €, soit environ 11% des caisses de la commune (880 000 €) pour ravaler le chevalement du Puit Saint Quentin.

Preuve que la commune peut avoir quelques moyens quand elle le souhaite.

Il semble que de ce point de vue, il y ait deux poids, deux mesures. Car dans le même temps, le maire de Rimogne a informé le conseil des écoles qu’elle ne pourrait pas, comme il était prévu, faire l’acquisition de quatre  tableaux numériques supplémentaires cette année et que seulement deux de ces tableaux pourraient être achetés, les suivants ne le seraient que l’année prochaine. Coût total de l’opération pour la commune  : 5 475 €.

On rappelle que l’acquisition des tableaux fait partie d’un plan sur deux ans, débuté l’année dernière par l’achat de quatre premiers tableaux et annoncé avec fierté dans la presse locale ( voir l’article ici ). Le plan sur deux ans se transforme en plan sur trois ans : pas grave, les enfants peuvent attendre.

Le ravalement du chevalement constitue lui une priorité ou alors c’est peut-être qu’il s’agit, comme l’a dit le maire lors du conseil municipal « de me faire un dernier plaisir avant la fin du mandat  ».

Partager sur les réseaux sociaux!

    1 Comment to Deux poids – deux mesures

    1. Isa dit :

      Si le fond de roulement de notre commune est à hauteur de 880 000 euros, le maire pourrait certainement revenir sur sa décision quant à l’achat des quatre tableaux numériques, outils pédagogiques, pour les jeunes citoyens de SA commune tout en se faisant « un dernier plaisir avant la fin du mandat »!
      L’avenir nous le dira…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>