Concurrence déloyale (2)

Les tilleuls 2Ce n’est finalement donc pas 150 000 € mais 170 000 € qui auront été dépensés pour les travaux de réalisation de 2 gîtes municipaux, dont 42 000 € directement à la charge des habitants de Rimogne.

Rappelons, comme nous l’avions déjà fait dans un précédent article, qu’un gîte privé « les Tilleuls » propose d’ores et déjà 12 places à Rimogne. Ce gîte est le fruit de l’investissement et du travail de propriétaires privés qui ont rénové un élément du patrimoine de la commune (en photo). Des efforts qui pourraient être réduits à néant.

Ce gîte va aujourd’hui subir la concurrence directe des gîtes municipaux qui pourront accueillir 14 personnes. Financés avec de l’argent public, les nouveaux gîtes vont forcément être plus concurrentiels et ce d’autant plus que l’accueil et l’entretien seront effectués par du personnel communal.

Avec ce nouvel investissement, la municipalité vient tout simplement de mettre en péril une activité économique déjà existante dans le village. Doit-on s’attendre à ce qu’elle ouvre une boulangerie, un salon de coiffure ou un bar ?

Partager sur les réseaux sociaux!

    1 Comment to Concurrence déloyale (2)

    1. Brigitte Tirtaine dit :

      Petite mise au point de la part des propriétaires des « Tilleuls ».
      Nous avons acheté cette demeure en mai 2005 et aussitôt entrepris l’aménagement de 3 meublés de tourisme. Cette activité a démarré en juillet 2006 avec 2 appartements et le troisième a été achevé en juillet 2007.
      La capacité d’accueil est de 12 personnes.
      Cet investissement ainsi que les travaux de rénovation nous ont coûté plus de 400 000 euros. Pour promouvoir cette activité, nous avons, après autorisation de la mairie, implanté deux panneaux publicitaires permettant d’identifier et de promotionner ce lieu. Quelle n’a pas été notre surprise lorsque ns avons appris le projet de la commune d’implanter deux nouveaux gîtes.
      (Voté à l’unanimité par le conseil municipal !!!!!)
      A l’époque nous en avions parlé avec Madame le Maire qui nous avait confié être persuadée que nous exploitons des chambres d’hôtes et non des meublés de tourisme. Cela ne manque pas de sel !!!!
      Chambres d’hôtes, meublés de tourisme : tout cela ne semble pas très clair dans l’esprit de Madame le Maire !
      Est-ce le rôle d’une commune de concurrencer, avec de l’argent public, un investisseur privé déjà implanté ?
      Surtout dans un domaine – le tourisme dans les Ardennes – où les difficultés à amortir et pérenniser les investissements sont considérables.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>