Category Archives: Sans catégorie

Guichet ouvert

Vous souhaitez créer une association à Rimogne mais vous n’avez ni local, ni fonds de départ. Pas de problème : la commune vient d’ouvrir un nouveau guichet.

Elle vient ainsi de permettre à un habitant de la commune de venir en personne présenter devant le conseil son projet de créer une nouvelle association autour des jeux de stratégie. Une initiative qui va permettre d’animer le village, de réunir les habitants et de leur offrir une nouvelle activité.

A l’issue de sa présentation, cet habitant a été invité à quitter un moment la salle, pour permettre au conseil de voter la mise à disposition d’un local et une subvention de 200 € pour son association.

Une bonne nouvelle qui lui a été annoncée dans la foulée, à son retour dans la salle de réunion, 5 minutes plus tard. Sans plus de cérémonie.

C’est la raison pour laquelle nous ne saurions trop conseiller à tous ceux qui le souhaitent de se présenter aux prochaines réunions du conseil pour bénéficier des mêmes avantages. Car ce qui est autorisé aux uns doit certainement l’être à tous.

Après tout, il ne peut pas s’agir d’un traitement de faveur, n’est-ce pas ?

Rimogne ne fait pas machine arrière

Alors que Rocroi a, pour de mauvaises raisons, décidé de faire machine arrière et de ne finalement passer à la semaine de 4,5 jours qu’à la rentrée 2014, la mairie de Rimogne vient de confirmer que le changement se fera bien à la rentrée 2013 pour les deux écoles de la commune. Il s’en est fallu de peu pourtant pour que Rimogne imite sa voisine.

Pour rappel, en mars dernier, la maire de Rimogne mettait les conseils des écoles devant le fait accompli : sur décision des 6 maires dont les enfants fréquentent les écoles de Rimogne, le changement de rythmes scolaires doit être mis en place dès la rentrée 2013. Ce qui permettra à la commune de toucher une subvention de 90 € par enfant et faire d’elle une commune pilote, particulièrement « bien vue de l’inspection d’académie » (!), comme s’en félicitait la Maire de Rimogne.

Pour cela, un comité de pilotage est alors constitué. Il est présidé par le Maire de Murtin-Bogny, qui est présenté en grande pompe à tous les membres de la communauté scolaire. L’entente entre les deux maires semble alors idyllique. Très vite, le comité se met au travail. Le temps presse : le projet doit être rendu pour la fin juin. Le comité est composé des élus, de représentants de l’inspection d’académie, de personnels municipaux, d’enseignants et de représentants des parents d’élèves. La Maire de Rimogne n’y participe que de manière sporadique et semble faire une entière confiance à son collègue de Murtin-Bogny. Elle se montre même rassurante : « du côté de la mairie tout est réglé, les personnels se tiennent prêts, ils sont motivés, ravis de travailler à ce nouveau projet ».

Il faut dire que le comité avance bien. Il élabore un mode d’organisation qui permet d’assurer l’encadrement et la sécurité des enfants. Il obtient qu’une coordinatrice soit désignée. Cette dernière, une employée de la mairie particulièrement efficace, met les bouchées double et est très vite en mesure de proposer des activités. Elle trouve même des intervenants, pour la plupart professionnels, pour les animer. Peu de bénévoles car, comme cela était prévisible, ils sont difficiles à trouver et ne présentent pas les garanties nécessaires pour encadrer des enfants. Un budget est même enfin annoncé  et communiqué à la mairie. C’est alors que, patatras !

Un projet infaisable 

Que s’est-il passé ? Difficile de le savoir : reste que lors du dernier conseil d’école de l’année, organisé le 11 juin, la Maire de Rimogne accuse publiquement le Maire de Murtin-Bogny de l’avoir manipulée et d’avoir profiter de sa faiblesse pour la convaincre d’adopter le changement de rythmes scolaires et s’être octroyé la présidence du comité de pilotage. Pour elle, tout est trop coûteux, le temps manque pour le mettre en oeuvre, les subventions de l’Etat sont incertaines, bref , le projet qu’elle a pourtant défendu deux mois auparavant est infaisable et dit-elle: « elle vient tout juste de s’en rendre compte ».

Alerté, le Maire de Murtin-Bogny qui a sûrement peu apprécié d’être mis en cause alors qu’il souhaitait simplement apporter son aide, décide d’abandonner l’animation du comité de pilotage, laquelle est aussitôt reprise par la Maire de Rimogne qui prend alors une décision stupéfiante. Sans aucune concertation, sans en discuter au préalable avec les membres du comité de pilotage, elle fait voter par son conseil municipal l’annulation du changement de rythmes scolaires en 2013 et son report en 2014. Le conseil municipal vote alors, presque sans en discuter et à l’unanimité, la position exactement inverse de ce qui lui a été présenté il y a seulement quelques semaines. Une fois encore, l’ensemble des acteurs :  élus, agents municipaux, enseignants, parents sont mis devant le fait accompli.

Cette fois pourtant, les membres du comité de pilotage décident de réagir contre le peu de cas qui est fait de leur avis et du travail réalisé depuis deux mois. Lors du comité de pilotage organisé le lendemain du vote et qui devait initialement servir à finaliser le projet, ils contestent les contre-vérités et les approximations exposées par la Maire. Surtout, ils tentent de la rassurer sur la possibilité aujourd’hui de mettre en oeuvre le projet dès lors que de véritables moyens budgétaires sont consacrés aux activités périscolaires des enfants. Ils acceptent que dans un premier temps les activités ne soient organisées que trois jours sur quatre.

Après un très long débat, la Maire de Rimogne choisit de renoncer à appliquer la décision de son conseil. Un choix qu’elle confirme dès le lendemain en adressant aux parents d’élèves les nouveaux horaires pour la rentrée de 2013 et en annonçant une réunion d’information sur ce sujet début septembre. En attendant, le comité de pilotage s’est remis au travail, qu’il poursuivra tout l’été pour proposer le meilleur programme possible aux enfants et aux familles.

Merci le centre de loisirs

Cerf volants 3C’est la fin des vacances de Pâques et l’occasion de parler du travail formidable que réalise l’association du centre de loisirs de Rimogne. Très peu le savent mais c’est grâce à cette association et au dynamisme de son président que les mercredis et vacances scolaires des petits Rimognats sont si bien remplis.

L’association a en effet la charge complète de l’organisation du centre de loisirs de la commune. Elle définit et met en place  le programme des activités proposées, elle recrute et rémunère des animateurs diplômés et elle assure l’entière responsabilité de la sécurité et du bien-être des enfants. Un véritable deuxième travail pour le tout petit groupe de parents  qui la composent et qui sont tous bénévoles.

Heureusement la mairie apporte son soutien en mettant à disposition des locaux à l’école maternelle et un agent communal, qui a eu le grand mérite de reprendre des études et de décrocher le brevet d’aptitude aux fonctions de directrice. Elle accorde aussi une légère subvention pour le fonctionnement du centre. Mais l’existence d’un centre de loisirs à Rimogne repose pour l’essentiel sur les épaules des membres de l’association à qui de nombreux parents peuvent dire merci.

C’est ce que certains sont venus faire jeudi dernier en participant à un repas préparé par l’association autour d’une paella. Dans une salle décorée de coquillages et sur fond d’airs marins chantés par les enfants, les parents ont pu voir, projetées sur écran, les photos des vacances de Pâques organisées sur le thème de la mer. Ils ont surtout pu découvrir la joie et le sourire des enfants sur la plage de Berck-sur-Mer où ils ont été emmenés toute une journée pour participer au célèbre festival de cerf-volants.

Pour six d’entre eux, c’était la première fois qu’ils découvraient l’océan. Et ça, c’est encore une bonne raison de dire…merci le centre de loisirs.

Mariage pour tous : le Maire de Rimogne est contre

Qui sommes nous ?

Avant tout des habitants de Rimogne.

Des hommes et des femmes concernés par la vie de notre commune.

Responsables d’association, parents d’élèves, commerçants, enseignants, professionnels de santé  ou simples citoyens, nous souhaitons partager nos avis et recueillir les vôtres.

Rimogne, cette petite commune des Ardennes d’environ  1 500 habitants, va connaître d’ici quelques années des changements importants, qui vont influer sur la vie de chacun de nous. L’arrivée de l’autoroute bien sûr, mais aussi la nouvelle intercommunalité en janvier  2014, le  changement de rythmes scolaires dès 2013…autant de sujets qui vont transformer progressivement notre commune.

Son visage a déjà changé, de nouveaux habitants ont par exemple rejoint tous ceux qui y vivent depuis longtemps, certains depuis des générations. Il nous semble qu’ils ne se connaissent pas assez et qu’il leur manque un espace pour se rencontrer, échanger et surtout s’informer.

C’est l’objectif de ce blog.

Permettre à tous ceux qui le souhaitent de communiquer des informations à ceux qui n’y ont pas accès, par le moyen le plus rapide qui soit, Internet.

Les sujets ne manquent pas : qu’il s’agisse de l’éducation de nos enfants, du bien-être de nos anciens, des équipements de santé, de l’assainissement, de la vie quotidienne de la commune, nous souhaitons apporter des éléments pour alimenter le débat, afin que chacun puisse se faire une opinion et peut-être la faire connaître dans la perspective des prochaines élections municipales qui auront lieu dans un an.

Nous ne sommes pas des anonymes, nous ne nous cachons pas derrière un écran.

Chacun, s’il se présente, pourra obtenir en nous la demandant par mail notre identité. Nous publierons tous nos propos dans le respect de la loi et des personnes et nous comptons sur vous pour en faire de même.

Parce que nous avons la responsabilité de ce qui y est diffusé, nous supprimerons de ce blog tout propos illégal, insultant ou calomnieux. Dans cette limite, à l’inverse, nous ne censurerons aucune réponse.

Nous pensons que chaque citoyen, qu’il habite une grande ville ou une petite commune comme la nôtre, doit avoir accès à la plus large information possible et la capacité de participer aux décisions qui sont prises en donnant son avis avant, pendant et après les élections.

Nous pensons que face aux changements qui se préparent, il est plus que jamais essentiel de donner la voix à tous ceux qui aujourd’hui et demain vont vieillir, grandir et vivre à Rimogne.