Category Archives: Elections municipales

La liste « Vivre à Rimogne » à la une du site de l’Ardennais

Le site de « L’Ardennais » présente en une les listes candidates au prochaines élections municipales en reprenant les articles parus cette dans la version papier du journal. Aujourd’hui la liste « Vivre à Rimogne » figure à la une, de la page Région – Département –  Ardennes. Pour accéder à la présentation de la liste « Vivre à Rimogne » c’est ici.

Actualités Ardennes - L'union l'ardennais

Ils aiment Rimogne !

Coeur orangeLes membres de la liste « Vivre à Rimogne » ont choisi le jour de la Saint-Valentin pour se dévoiler et déclarer leur attachement à Rimogne.

Comme nous nous y étions engagés dès le mois de novembre, nous sommes aujourd’hui en mesure de dévoiler une liste complète et définitive : une liste qui ressemble aux Rimognats.

« Vivre à Rimogne » a d’ores et déjà honoré sa première promesse : proposer une liste représentative.

  • Pour la première fois à Rimogne, une liste paritaire, composée de 7 femmes et 8 hommes, se présente aux élections municipales à Rimogne. 
  • Pour la première fois, une liste est constituée de toutes les générations, de 25 à 72 ans, la moyenne d’âge de la liste étant de 49 ans.
  • Et enfin, pour la première fois, elle rassemble autant d’anciens que de nouveaux habitants. 

Notre  liste est menée par Grégory Truong,  qui travaille depuis 15 ans au sein de mairies. Elle est composée en majorité de personnes actives (cadres, employés, techniciens, entrepreneur) choisies pour leurs compétences et leurs expériences professionnelles. Mais elle comprend aussi des retraités et de nombreux responsables et membres d’associations, investis dans la vie de la commune, ainsi que d’anciens conseillers municipaux.

Nous avons tous en commun notre attachement pour la commune, que nous aimons et dont nous sommes fiers. Nous partageons la volonté de nous investir pour un village encore plus solidaire, plus animé et plus moderne. 

Ensemble, faisons battre le coeur du village. 

Dès aujourd’hui, les membres de notre équipe partent à la rencontre des habitants pour se présenter à vous personnellement  et vous écouter.

Si vous souhaitez nous fixer un rendez-vous, n’hésitez pas à nous laisser un message sur le formulaire de contact ou appeler le 03 24 32 35 60.

En attendant ce moment, découvrez progressivement leurs portraits détaillés en cliquant ici

File 1

File 2

Pour télécharger la liste complète, cliquer ici

Qui se présente ? Qui ne repart pas

Electeurs, ce qui va changer

Grégory Truong écrit à l’inspectrice de l’éducation nationale

Grégory Truong  a écrit à l’inspectrice de la circonscription de Revin pour l’informer de  l’utilisation de ses propos dans un document sur le changement de rythmes scolaires, diffusés à tous les Rimognats, même ceux qui n’ont pas d’enfants scolarisés.

Il explique  : « Dès le mois de novembre dernier, lors d’une réunion du comité de pilotage, j’ai tenté, à plusieurs reprises et devant témoins, d’alerter le Maire et de l’informer sur la loi qui interdit la  promotion de la gestion municipale  en période pré-électorale. Mme le Maire n’en a pas tenu compte et a malgré tout  diffusé un document qui valorise la gestion de la commune concernant les  T.A.P.,  en utilisant sans la prévenir, les propos d’une fonctionnaire de l’Etat. Je n’ai pas eu d’autres choix que d’informer l’inspectrice, en lui adressant le document, avec copie au maire de Rimogne. »

Le Maire de Rimogne doit savoir que nous ne la laisserons pas contourner la loi sans réagir et utiliser les moyens communaux pour faire sa campagne.

Les listes des candidats en 2008

En 2008, 2 listes se sont présentées au 1er tour des élections municipales à Rimogne. Une candidature unique s’est ajoutée au 2nd tour.

Au premier tour :  691 votants et 674 bulletins exprimés.

Au second tour : 673 votants et 645 bulletins exprimés.

Liste « Ensemble pour Rimogne »

  • Jean-Marie  Baudoin (élu au 1er tour avec 337 voix)
  • Jean-Michel Damperon
  • Damien Loiselet (élu au 1er tour avec 323 voix)
  • Christiane Manand (élue au 1er tour avec 336 voix)
  • Martine Collet
  • Francine Delorme (élue au 1er tour avec 329 voix)
  • Michel Birost (élu au 1er tour avec 348 voix)
  • Jean-Claude Bocahut
  • Chantal Dorvillers (élue avec 327 voix)
  • Pascal Druart
  • Patricia Druart
  • Caroline Dusquenoy-Fonder
  • Jean-Pierre Moulin
  • Yolaine Protin
  • Christophe Robert

Liste « Un nouveau souffle pour Rimogne »

  • Noëlle Devie (élue au 1er tour avec 323 voix)
  • Jean Botokeky (élu au 1er tour avec 337 voix)
  • Hamid Chibane
  • Bruno Daudhui (élu au 2nd tour avec 315 voix)
  • Jacques Lacaille (élu au 2nd tour avec 312 voix)
  • Pascal Ledoux
  • Michel Locatelli
  • Raynal Michel (élu au 2nd tour avec 327 voix)
  • Vincent Nicolas (élu au 2nd tour avec 334 voix)
  • Jean-Luc Pinneterre (élu au 1er tour avec 338 voix)
  • Sophie Pocquat (élue au 2nd tour avec 331 voix)
  • Annie Roland
  • Jérôme Schireff
  • Catherine Sebti
  • Janique Sensique (élue au 2nd tour avec 334 voix)

Candidature unique au 2e tour

  • Guy Demelin

 

L’actuel conseil municipal compte 13 membres (2 conseillers ayant démissionné en cours de mandat).

 

Elus sur la liste   »Un nouveau souffle pour Rimogne »

  • Noële Devie (Maire)
  • Jean Botokeky
  • Bruno Daudhui
  • Jacques Lacaille
  • Raynal Michel (Adjoint au Maire)
  • Vincent Nicolas (démissionnaire)
  • Jean-Luc Pinneterre (1er Adjoint)
  • Sophie Pocquat
  • Janique Sensique (Adjointe au Maire)

Elus sur la liste   »Ensemble pour Rimogne »

  • Jean-Marie  Baudoin
  • Damien Loiselet
  • Christiane Manand
  • Francine Delorme
  • Michel Birost
  • Chantal Dorvillers  (démissionnaire)

 

 

Petit rappel de la Loi

L’article L. 52-1 alinéa 1er  du Code électoral précise :

 « A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois  au cours duquel il doit être procédé à des élections générales (1er septembre 2013), aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin»

De manière générale, une campagne de communication devra être regardée comme interdite lorsqu’il apparaît qu’elle a pour effet direct ou indirect de valoriser les succès d’élus briguant un nouveau mandat électoral.

De fait, , une publication sera considérée comme une campagne de promotion publicitaire des réalisations et de la gestion d’une collectivité territoriale si :

  • elle présente sous un jour favorable l’action de la municipalité et de son maire, candidat à une élection (CE, 28 juill. 1993, Fourcade) ;
  • elle dresse un bilan avantageux de l’action menée par la municipalité (CE, 5 juin 1996, Elections municipales de Morhange ) ;
  • elle présente les réalisations et la gestion de l’équipe sortante sous un angle particulièrement favorable (CE Ass., 18 déc. 1996, Elections dans le 16e arrondissement des membres du Conseil de Paris et du Conseil d’arrondissement).

 

La campagne est lancée

C’est vrai, la liste « Vivre à Rimogne » s’est déclarée assez tôt,

Certains peuvent penser que c’était même un peu trop tôt. Mais nous avons préféré faire part de nos intentions, annoncer des éléments de notre programme et présenter régulièrement les membres de notre liste, dans un souci de clarté que l’on ne peut sans doute pas nous reprocher.

Nous sommes candidats et nous ne nous en cachons pas.

Comment dès lors, informer les Rimognats, si ce n’est par le biais d’internet et la distribution régulière de tracts, édités sur nos imprimantes personnelles ? Nous ne disposons que de ces moyens pour nous faire entendre.

Nous n’avons pas à notre disposition tous les moyens et les occasions de communiquer de l’équipe sortante ; plusieurs pages de « Flash-info » sont régulièrement consacrées aux travaux réalisés, aux projets en cours, aux diverses animations qui sont aussi relayées par la presse locale.

Lors de la dernière édition du bulletin municipal, qui comporte habituellement 4 pages, 2 pages ont même été ajoutées pour faire la promotion des réalisations municipales.

Les articles comportent des photos du maire et de l’équipe en place. A chacune des cérémonies  officielles, réceptions, réunions, le maire a la possibilité de rencontrer les habitants, de s’exprimer, de présenter son bilan et de parler de l’avenir.

Bref, de faire campagne…même si évidemment Mme le Maire s’en défend, comme c’est le cas dans la rétrospective de 14 pages, publiée en couleur et distribuée les boîtes aux lettres, où elle fait semblant de respecter la neutralité imposée aux maires, en utilisant des détours qui ne trompent personne.

Il n’est bien sûr pas interdit de faire campagne,  mais en étant complètement transparent et en utilisant uniquement les moyens des candidats…comme nous le faisons.

Comment ne pas faire ce qu’il est interdit de faire tout en le faisant quand même

Les raisons de notre candidature

Notre candidature a été annoncée il y a environ deux mois et les élections municipales auront lieu le 23 mars, dans deux mois, jour pour jour.

Nous sommes donc à mi-chemin, et c’est l’occasion de revenir sur les raisons de notre candidature, en répondant aux interrogations soulevées au fil de nos échanges avec les habitants :

Non, notre candidature n’est pas un « tremplin politique »

Je n’ai personnellement aucune ambition politique. Je ne suis lié à aucun parti. Je me suis engagé à la demande de Rimognats qui ont pensé qu’en raison de mon expérience professionnelle dans les mairies et de mon implication sur la question de l’assainissement, je pouvais porter un nouveau projet pour notre village.
Chaque élection ouvre la possibilité aux citoyens qui n’ont jamais exercé de responsabilités au sein du Conseil municipal de faire des propositions et d’apporter un nouveau souffle. C’était le cas en 2008 du maire et de l’équipe actuels. C’est le cas aujourd’hui avec « Vivre à Rimogne ».

Non, nous ne sommes pas « les ennemis » du maire

Nous pensons que la commune peut être gérée de manière différente, avec d’autres méthodes : plus modernes et plus démocratiques. Cependant, si nous sommes élus, nous maintiendrons les actions et les projets qui nous semblent aller dans le bon sens, en tentant de les améliorer ou de les développer.
Et si en effet, nous ne sommes pas d’accord avec beaucoup des décisions prises, cela ne fait pas de nous des ennemis de l’actuelle municipalité ou de son maire ; cela fait de nous des Rimognats comme les autres, avec simplement une opinion différente sur le bilan des 6 dernières années, et l’envie d’apporter notre propre contribution au développement du village.

Oui, notre liste est « une liste d’amis »

Ce n’est pas une liste d’amis, si cela veut dire que des copains se sont réunis pour se présenter à une élection.

Notre liste est issue de la rencontre entre des femmes et des hommes responsables qui ont envie de s’engager pour leur village. Certains d’entre nous se connaissaient, d’autres pas et la plupart se sont rencontrés dans le cadre de cette élection. Tous ont été choisis pour de bonnes raisons, c’est à dire leur implication dans la vie du village et dans les associations, leur expérience et leur connaissance de la commune ou leurs compétences professionnelles, qu’ils pourront mettre au service de Rimogne et de ses habitants.

Mais si une liste d’amis veut dire que nous sommes une équipe soudée, où les membres sont solidaires et complémentaires les uns des autres et qu’ils ont déjà l’habitude de travailler ensemble, alors peut-être OUI, nous sommes un peu une liste d’amis.

Grégory Truong, Tête de la liste « Vivre à Rimogne »

Pour voter le 23 mars, il faut être inscrit

Yannick Rossato répond à un Rimognat

Un Rimognat, qui n’a pas donné son nom, nous a fait part du commentaire suivant. Yannick Rossato, membre de la liste Vivre à Rimogne lui répond.

Bonjour
votre site est quand même bien ficelé!
on a de la lecture tous les jours…ou presque.
par contre il serait peut être intéressant de nous donner tous les noms de votre liste, les projets que vous voulez réaliser avec le pourquoi le quand et le comment …plutôt que de lancer quelques brides par ci par là.
Une école digne de se nom ne serait il pas plus judicieux et utile qu une maison de rencontre?
La seule chose que l on peut voir ressortir c est la force avec laquelle vous voulez absolument descendre Mme Devie.
nous sommes dans un village et non pas dans une grande ville ne le perdez pas de vue.

Bonjour,

Vous trouverez en grande partie les réponses à vos questions dans le tract diffusé dans votre boîte aux lettres et sur ce site :

- concernant les personnes qui sont sur notre liste, nous en avons déjà affiché sept, soit près de la moitié. Quid de l’actuelle maire sortante qui ne s’est toujours pas positionnée sur sa candidature ?

- concernant nos projets vous en avez découvert un certain nombre dans notre dernier tract. Une quinzaine qui concernent toutes les générations. Cela représente plus que des bribes.

D’autres seront communiqués les prochaines semaines, au fur et à mesure de nos échanges avec les Rimognats que nous rencontrons.

En ce qui concerne le quand et le comment, il est difficile de tout détailler mais nous apporterons régulièrement des précisions sur ce site pour démontrer que nos propositions sont réalisables.

L’idée d’un pôle scolaire court depuis de nombreuses années. Elle est intéressante et d’ailleurs, la municipalité souhaitait en réaliser un. Mais le coût est à étudier car il serait très important. En tout cas très supérieur en investissement à celui d’une Maison pour tous. La commune ne pourrait pas l’assumer seule et la communauté de communes a déjà largement financé la création de la Maison de santé. Les Rimognats sont-ils prêts à assumer ce coût via leurs impôts ? D’autres solutions pour améliorer l’accueil des enfants scolarisés peuvent aussi être recherchées. Nous y sommes très attentifs car la plupart des membres de notre liste ont encore des enfants dans les écoles et connaissent bien cette question. Cela sera pour nous une priorité.

Nous ne souhaitons « descendre » personne et nous regrettons sincèrement de vous avoir donné malgré nous cette impression.

Le village a besoin de toutes les bonnes volontés et de tous ceux qui s’engagent pour lui.

C’est notre cas et sans aucun doute celui de Mme Devie, qui a eu le mérite d’assumer une lourde responsabilité et d’embellir le village.

Néanmoins, si nous avions été d’accord avec toutes ses décisions, nous n’aurions pas présenté notre candidature. Et j’aurais personnellement accepté de figurer sur sa liste, comme elle me l’a proposé.

Dans toutes les communes, grandes ou petites, le moment des élections doit permettre de poser des questions, apporter des informations, approuver ou critiquer un bilan et faire des propositions.

C’est ce que nous faisons, en respectant les personnes et leur fonction.

Nous n’oublions pas que, quel que soit le résultat des élections, nous serons amenés à travailler ensemble, au sein du conseil municipal.

Pour la liste Vivre à Rimogne, Yannick Rossato

La maire de Rimogne ne fait pas de politique

PressePas moins de 3 articles concernant les projets de la mairie sont parus en moins d’une semaine : le premier concerne la réalisation d’un circuit touristique autour du chevalement, le second la réception des travaux de création de gîtes et enfin le dernier traite de la pose de la première pierre pour la maison de santé.

Le fait que les projets de l’actuelle municipalité fassent l’objet d’une intense communication à quatre mois des élections municipales n’est bien sûr que le fruit d’une pure coïncidence.

Cela permettra au moins aux Rimognats d’être enfin renseignés sur ces projets, sur lesquels ils n’avaient jusqu’alors aucune ou peu d’informations, notamment sur leurs coûts. Nous y reviendrons.

La maire de Rimogne ne s’est toujours pas officiellement déclarée, même  si il ne fait aucun doute qu’elle sera candidate, puisqu’elle recherche activement les personnes qui figureront sur sa liste.

Le faux-suspens qu’elle entretient a une conséquence : il lui permet de communiquer  auprès des Rimognats en bénéficiant de sa position de maire. Tout en assurant « ne pas vouloir faire de politique ».

Une position bien confortable, réservée aux sortants, et dont elle va continuer à se servir, en retardant le plus longtemps possible le moment de se déclarer.

Vivre à Rimogne à la rencontre des Rimognats

IMGP2986Rien ne vaut une discussion directe. Ce week-end, plusieurs membres de la liste « Vivre à Rimogne » sont allés à la rencontre des habitants du village.

Ils ont ainsi officialisé leur déclaration collective de candidature pour les prochaines élections municipales.

Partis pour distribuer dans toutes les boîtes de la commune, le premier tract d’information de l’équipe, ils ont  échangé avec les personnes qu’ils ont croisées, souvent intéressées par leur démarche.

Les membres de Vivre à Rimogne ont rappelé qu’il s’agissait d’abord d’interroger les habitants et de leur demander leur avis sur la gestion de la commune et sur les améliorations qu’ils souhaitaient voir réalisées dans le village. Ils ont ainsi diffusé un questionnaire, qui servira de base à leur réflexion et à l’élaboration de leurs propositions.

Un premier contact qui en appelle beaucoup d’autres.

Proposer un véritable choix aux Rimognats

P1090743

Le 23 mars prochain vous voterez pour élire un maire et une équipe municipale. C’est un moment important dans la vie de notre village.

Les règles du scrutin ont été changées. Dorénavant, chaque liste doit obligatoirement  comporter 15 noms et alterner les hommes et les femmes. Désormais, les candidatures individuelles ou les listes incomplètes sont impossibles.

En clair, le conseil municipal de Rimogne sera élu comme dans les autres villes plus importantes. Alors qu’auparavant le conseil  était composé d’une addition d’individualités, élues sur leur propre nom, aujourd’hui les listes devront être constituées d’hommes et de femmes, à part égale, regroupées autour d’un projet collectif sur lequel les électeurs auront à se prononcer.

Cela entraine un véritable changement et impose qu’une équipe complète se réunisse autour d’un maire et d’un programme commun pour avoir le droit de se présenter devant les électeurs.  Cela réclame un véritable travail de préparation, bien avant le jour des élections.

Nous désirons que les habitants de Rimogne aient ce jour-là la possibilité d’un véritable choix. Nous ne voulons pas d’une seule liste conduite par l’actuelle maire. Nous souhaitons offrir la possibilité de débattre vraiment puis de décider de l’avenir de notre village.

C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de présenter notre candidature aux prochaines élections municipales.

En mars 2014, la liste Vivre à Rimogne, composée de  8 hommes et 7 femmes, se présentera devant vos suffrages. Menée par Grégory Truong, elle constituera une équipe vraiment représentative des habitants de Rimogne.

Votre choix est décisif pour voir enfin une nouvelle génération de responsables prendre en charge les affaires de la commune et lui permettre de se développer.

Ces hommes et ces femmes se préparent à assumer collectivement des fonctions dont ils mesurent l’importance.

  • Voilà pourquoi ils se sont regroupés dès maintenant pour travailler ensemble et élaborer des propositions, sur lesquelles ils veulent interroger les Rimognats.
  • Voilà pourquoi ils vous informent aujourd’hui de leurs intentions, sans attendre et entretenir un faux suspens sur leur candidature.

Toutes les bonnes volontés, les compétences et les soutiens continuent d’être les bienvenus. Notre liste demeure ouverte à tous ceux qui accorde la priorité au développement du village, elle n’est liée à aucun parti politique. Elle vous sera  présentée  semaine après semaine avec le fruit de nos réflexions et de nos échanges avec les habitants de Rimogne.

Autour de Grégory Truong, nous nous sommes  engagés à élaborer et mettre en oeuvre un véritable programme d’avenir pour Rimogne. Nous sommes  déterminés à proposer un véritable choix aux Rimognats et fiers de nous mettre à leur service.