Daily Archiv: Samedi - 08 mars 2014

Marie Maire

M-S Maire 2« J’aimerai apporter de l’humanité »

-55 ans

-Mariée, 4 enfants

-Agent administratif dans une mairie

Vous portez un nom prédestiné pour travailler dans une mairie, c’est un milieu professionnel que vous connaissez bien ?

J’ai presque toujours travaillé pour une mairie, d’abord comme animatrice, puis comme ATSEM et enfin comme agent administratif. Je m’occupe aujourd’hui de l’état-civil dans la mairie du chef-lieu. J’aime particulièrement le contact avec le public. J’aime aider et apporter de l’humanité aux autres, c’est dans mes gênes, je suis faite pour ça. C’est pour cela d’ailleurs que j’ai longtemps été secouriste à la Croix-rouge.

C’est aussi la raison pour laquelle vous avez accepté de rejoindre la liste « Vivre à Rimogne » ?

Oui, parce que j’aime bien me mettre aux services des autres et puis parce que je connais assez bien le fonctionnement d’une mairie : nous, les agents municipaux sommes  dévoués à l’intérêt général et je suis certaine que c’est le cas à Rimogne. Nous effectuons un travail essentiel, non pas aux services des élus mais au service de tous les habitants. C’est pour ça qu’une mairie ne se dirige pas comme une entreprise :  nous ne sommes pas des employés aux ordres d’un patron mais des agents de service public, exerçant sous l’autorité temporaire d’un maire.

On est en droit d’exiger de nous que nous fassions notre travail au service de la population mais en retour nous sommes en droit de demander le respect de notre statut, de nos personnes et de notre neutralité.

Que pensez-vous apporter à la commune ? 

J’y habite depuis 11 ans et c’est surtout aux habitants que j’aimerai apporter quelque chose. Je serai véritablement contente si je pouvais être utile en aidant concrètement les personnes âgées, malades ou simplement fragiles. C’est pour cela que j’aimerai beaucoup participer aux activités du C.C.A.S. qui me permettraient d’être en contact direct avec les gens.  Je suis certaine que j’y serai à ma place !

Les femmes de notre liste

Parmi les difficultés évoquées par les candidats pour constituer des listes, figurent l’obligation de parité. C’est vrai que les femmes sont plus difficiles à convaincre et qu’elles sont plus hésitantes à ajouter à leur vie professionnelle, familiale, associative ou simplement personnelle, un engagement supplémentaire. Peut-être parce qu’elles sont un peu plus pragmatiques ou lucides que les hommes. Mais une fois convaincues, ces femmes démontrent souvent leur capacité d’engagement et leur courage.

Les femmes de notre liste ont accepté pour des raisons différentes. Certaines se sont engagées simplement pour être utiles aux autres, d’autres pour défendre des convictions profondes, parfois même contre l’avis de leur environnement familial. Mais, elles ont toutes mûrement réfléchi leur décision en se questionnant sur leur rôle.

Au sein de la liste « Vivre à Rimogne », l’obligation de parité ne nous est pas apparue comme une contrainte, mais comme une démarche naturelle, évidente ET exigeante.

Car il ne suffit pas d’être une femme pour être compétente.

Toutes les femmes ne le sont pas. Pas plus que les hommes.  Et c’est presque lui faire insulte que de demander à l’une d’elles de figurer sur une liste uniquement parce qu’elle est une femme. Pour boucler une liste.

Les femmes de notre équipe ont été choisies pour leurs parcours, leurs expériences, leurs compétences, au même titre que les hommes. Nous en sommes fiers.

Aujourd’hui 8 mars, nous célébrons la Journée de la femme. C’est une bonne occasion  de saluer leur place dans notre société. Quel que soit le résultat des élections prochaines, pour la première fois le prochain conseil municipal de Rimogne sera composé pour moitié de femmes. C’est en soi une très belle victoire.

Grégory Truong