Monthly Archiv: février, 2014

Electeurs, ce qui va changer

Grégory Truong écrit à l’inspectrice de l’éducation nationale

Grégory Truong  a écrit à l’inspectrice de la circonscription de Revin pour l’informer de  l’utilisation de ses propos dans un document sur le changement de rythmes scolaires, diffusés à tous les Rimognats, même ceux qui n’ont pas d’enfants scolarisés.

Il explique  : « Dès le mois de novembre dernier, lors d’une réunion du comité de pilotage, j’ai tenté, à plusieurs reprises et devant témoins, d’alerter le Maire et de l’informer sur la loi qui interdit la  promotion de la gestion municipale  en période pré-électorale. Mme le Maire n’en a pas tenu compte et a malgré tout  diffusé un document qui valorise la gestion de la commune concernant les  T.A.P.,  en utilisant sans la prévenir, les propos d’une fonctionnaire de l’Etat. Je n’ai pas eu d’autres choix que d’informer l’inspectrice, en lui adressant le document, avec copie au maire de Rimogne. »

Le Maire de Rimogne doit savoir que nous ne la laisserons pas contourner la loi sans réagir et utiliser les moyens communaux pour faire sa campagne.

Nos engagements sur les T.A.P.

Tous les Rimognats, même ceux qui ne sont pas concernés, ont reçu dans leur boîte aux lettres un document sur le changement des rythmes scolaires et les temps d’activités périscolaires (T.A.P.)

C’est une question que nous connaissons bien puisque 4 parents d’élèves, membres de notre liste, ont fait partie  du comité de pilotage chargé de mettre en oeuvre ce changement.

Pour cette raison nous nous réjouissons du bilan positif qui en a été tiré à l’issue du premier trimestre.

D’autant plus que les discussions n’ont pas été toujours faciles et que c’est bien sur notre insistance que la mairie a finalement accepté de revenir sur sa décision et de finalement mettre en place les TAP à la rentrée 2013.

Comme le note d’ailleurs,  le compte-rendu du conseil municipal.

 La municipalité ne semble d’ailleurs toujours pas convaincue du bénéfice apporté par cette réforme.

Dans la rétrospective des évènements 2013, diffusée au mois de janvier,  le Maire écrit :

« environ 20% des communes ont pris la décision de mettre en place cette réforme. Rimogne en fait partie, mais même si le bilan est positif, la vraie question reste  : dans le temps, le résultat souhaité sera-t-il à la hauteur de l’énergie déployée et du coût financier engendré. »

Les T.A.P. des activités positives

Pour notre part, au sein de la liste « Vivre à Rimogne », nous pensons qu’il n’y a pas plus important que de favoriser l’éducation et l’épanouissement des enfants. Les T.A.P. y contribuent pleinement. 

Nous pensons que ces activités représentent une chance et une véritable ouverture pour les enfants de nos villages, qu’il est indispensable d’y consacrer les moyens nécessaires et de permettre à un maximum d’enfants d’en bénéficier. 

C’est la raison pour laquelle, nous nous engageons résolument pour :

1. la gratuité des activités organisées dans le cadre des T.A.P. qui sont et doivent rester un service public

2.  le maintien des activités existantes pour les enfants des écoles primaire et maternelle, qui doivent toutes être encadrées par des intervenants professionnels et ne pas se transformer en garderie

3. le développement de nouvelles activités afin de permettre aux jeunes Rimognats de découvrir et pratiquer des activités auxquelles ils ont difficilement accès

4.  la possibilité de faciliter le choix et l’inscription aux T.A.P. notamment par le biais d’Internet

5. l’information régulière des parents qui doivent être consultés sur le contenu des activités.

Pour la liste « Vivre à Rimogne »,

A. Lacaille, Y. Rossato, S. Candillon, G. Truong,

membres du comité de pilotage sur les rythmes scolaires

 

Délibération du 28 août 2013

Stéphane CANDILLON

Portrait S Candillon« La commune doit soutenir la création et le développement des associations »

-37 ans

-Marié, deux enfants

-Technicien supérieur

-Elu au conseil d’école primaire, membre fondateur de l’association « Joue aux Verdoux »

Vous êtes arrivé à Rimogne en 2007, pourquoi avoir choisi de venir vous installer dans la commune ?

Parce que nous avons trouvé, avec ma famille, que c’était un village idéalement situé, à la campagne mais assez proche de la ville, qui disposait de nombreuses facilités : des commerces, des écoles, des médecins etc.

Et puis ma femme y avait de la famille, puisque son oncle et sa tante y habitent. Rimogne est un village agréable, les rencontres  y sont faciles dès lors qu’on aime bien le contact. C’est pour cela que j’ai souhaité m’investir rapidement.

En effet vous faites partie de plusieurs associations ?

Oui, je suis membre du club de Judo et de l’association des parents d’élèves. J’ai rejoint « les parents d’élèves » très tôt, dès que l’une de mes filles a été en âge d’être scolarisée en fait.

C’est aussi une responsabilité pour ceux qui sont élus dans les conseils d’écoles et du collège. Ils doivent donner leur avis sur leur fonctionnement et dialoguer avec les enseignants et la mairie. Je prends ce rôle très à coeur.

Des choix vont devoir être faits, concernant notamment la réalisation ou pas d’un futur pôle scolaire. Je souhaiterais que nous ayons un véritable débat autour de cette question.

Une nouvelle construction ne représente peut-être pas la meilleure solution. C’est un investissement considérable : qui va payer ? Il faut  envisager toutes les options, avec l’ensemble des personnes concernées.

Vous avez même créé une nouvelle association ?

Avec d’autres, j’ai en effet le plaisir de participer à la création d’une nouvelle association : « Joue aux verdoux », qui est née l’année dernière et dont je suis l’un des membres fondateurs. Elle a pour but de promouvoir le jeu et de favoriser les rencontres et l’échange.

C’est important que des associations puissent se créer ou se développer dans le village. Elles en sont un des éléments essentiels. Sans leur vitalité, l’engagement des bénévoles, les manifestations et les services qu’elles proposent  il n’y aurait tout simplement plus de vie dans le village.

C’est pour cela qu’il est si important que la commune les soutienne, en leur apportant toute l’aide possible. En contrepartie, les associations doivent s’engager à participer à l’animation de la commune, à proposer des activités ou à former des jeunes.

Mais cela est uniquement possible si chacun respecte bien le rôle de l’autre et qu’une véritable collaboration se construit, comme sur la question de la mise à disposition des salles par exemple.

C’est ce que vous voudriez apporter ?

Oui, avec les autres membres de la liste car au sein de « Vivre à Rimogne » nous sommes très nombreux à faire partie d’associations. Certains y ont exercé ou y exercent  des responsabilités.

Nous croyons vraiment que le dynamisme du village repose sur les associations, dans presque tous les domaines : culturel, sportif, social,…la mairie ne peut et ne doit pas tout faire ; il faut qu’elle s’engage dans de vrais partenariats, d’égal à égal, avec les associations.

 

Les listes des candidats en 2008

En 2008, 2 listes se sont présentées au 1er tour des élections municipales à Rimogne. Une candidature unique s’est ajoutée au 2nd tour.

Au premier tour :  691 votants et 674 bulletins exprimés.

Au second tour : 673 votants et 645 bulletins exprimés.

Liste « Ensemble pour Rimogne »

  • Jean-Marie  Baudoin (élu au 1er tour avec 337 voix)
  • Jean-Michel Damperon
  • Damien Loiselet (élu au 1er tour avec 323 voix)
  • Christiane Manand (élue au 1er tour avec 336 voix)
  • Martine Collet
  • Francine Delorme (élue au 1er tour avec 329 voix)
  • Michel Birost (élu au 1er tour avec 348 voix)
  • Jean-Claude Bocahut
  • Chantal Dorvillers (élue avec 327 voix)
  • Pascal Druart
  • Patricia Druart
  • Caroline Dusquenoy-Fonder
  • Jean-Pierre Moulin
  • Yolaine Protin
  • Christophe Robert

Liste « Un nouveau souffle pour Rimogne »

  • Noëlle Devie (élue au 1er tour avec 323 voix)
  • Jean Botokeky (élu au 1er tour avec 337 voix)
  • Hamid Chibane
  • Bruno Daudhui (élu au 2nd tour avec 315 voix)
  • Jacques Lacaille (élu au 2nd tour avec 312 voix)
  • Pascal Ledoux
  • Michel Locatelli
  • Raynal Michel (élu au 2nd tour avec 327 voix)
  • Vincent Nicolas (élu au 2nd tour avec 334 voix)
  • Jean-Luc Pinneterre (élu au 1er tour avec 338 voix)
  • Sophie Pocquat (élue au 2nd tour avec 331 voix)
  • Annie Roland
  • Jérôme Schireff
  • Catherine Sebti
  • Janique Sensique (élue au 2nd tour avec 334 voix)

Candidature unique au 2e tour

  • Guy Demelin

 

L’actuel conseil municipal compte 13 membres (2 conseillers ayant démissionné en cours de mandat).

 

Elus sur la liste   »Un nouveau souffle pour Rimogne »

  • Noële Devie (Maire)
  • Jean Botokeky
  • Bruno Daudhui
  • Jacques Lacaille
  • Raynal Michel (Adjoint au Maire)
  • Vincent Nicolas (démissionnaire)
  • Jean-Luc Pinneterre (1er Adjoint)
  • Sophie Pocquat
  • Janique Sensique (Adjointe au Maire)

Elus sur la liste   »Ensemble pour Rimogne »

  • Jean-Marie  Baudoin
  • Damien Loiselet
  • Christiane Manand
  • Francine Delorme
  • Michel Birost
  • Chantal Dorvillers  (démissionnaire)