Daily Archiv: Lundi - 17 février 2014

Hervé Dumay

H Dumay« L’assainissement collectif est une priorité. Les propriétaires ne doivent pas s’endetter pour se mettre aux normes »

- 59 ans

- Marié, 3 enfants

- Responsable de chantier

-Vice-président de l’association Vie, patrimoine et développement à Rimogne

Vous appartenez à une famille très ancienne à Rimogne ?

Oui, par ma femme, Jocelyne Sensique, je fais partie d’une famille qui compte de très nombreux membres dans le village. Ma femme y a toujours vécu, à l’exception d’une petite dizaine d’années, quand je me suis installé à mon compte comme électricien dans l’Aisne. Nous avons encore vécu un temps au Châtelet  avant de revenir vivre définitivement dans la commune. Rimogne, c’est sûr, c’est vraiment chez nous.

Pourtant depuis toutes ces années, vous n’avez jamais participé à la vie municipale ?

Mon travail ne me le permettait pas. Je suis responsable de chantier pour un grand groupe électrique mondial. Je suis très souvent en déplacement hors du département, cela aurait été  impossible. Mais je suis bientôt à la retraite et je vais pouvoir disposer de beaucoup de temps et de disponibilité. C’est pour cela que j’ai accepté de figurer sur la liste lorsque Grégory Truong me l’a demandé. Nous nous connaissons car il a rejoint il y a trois ans, l’association que j’ai fondée avec Jean Magne : « Vie, patrimoine et développement à Rimogne ».

Au sein de l’association, il nous a beaucoup aidé, grâce à ses connaissances juridiques et son réseau de contacts, à recueillir des éléments sur la question de l’assainissement. Il s’est beaucoup impliqué et je sais ce dont il est capable. Ensemble, nous avons pu élaborer une solution et un plan d’action pour doter Rimogne d’un assainissement moderne, respectueux de notre environnement et sans augmenter les impôts.

C’est donc pour l’assainissement que vous avez rejoint la liste ?

Essentiellement oui. Ce doit être le chantier prioritaire du prochain mandat : tant de monde est concerné et il y a tant à faire. Nous ne pouvons nous permettre de perdre encore 6 années. Et puis, avec une vraie vue d’ensemble, une bonne anticipation et une gestion rigoureuse des travaux, le chantier peut représenter une véritable  opportunité pour aménager, embellir et sécuriser le village.

C’est pour cela que la commune ne doit pas se dessaisir de ce problème au profit de la communauté de communes et lui abandonner sa responsabilité. Nous devons travailler très étroitement avec tous les partenaires afin de défendre les intérêts des Rimognats et faire en sorte que les décisions prises aillent de pair avec notre projet de développement. C’est un dossier auquel quelqu’un doit se consacrer au jour le jour.

Si vous êtes élu, vous serez cette personne ?

Si les Rimognats nous font confiance, je m’impliquerai totalement dans ce dossier. Mon expérience professionnelle doit être utile à cela. J’ai suivi des dizaines de chantiers importants, je peux me charger de celui-là et du suivi des autres chantiers que la commune sera amenée à mettre en oeuvre. C’est mon métier et je serais heureux de l’exercer encore à ma retraite, mais cette fois au service de tous.

Pour découvrir un autre membre de la liste, cliquer ici.