Daily Archiv: Lundi - 27 janvier 2014

Christiane MANAND

C Manand« N’oublions pas de renforcer la solidarité envers les personnes les plus âgées et les plus fragiles »

-72 ans

-Mariée, 2 enfants

-Retraitée auto-école

-Ancienne Adjointe au Maire, Conseillère municipale sortante

Beaucoup de gens vous connaissent et connaissent surtout votre maison, l’ancienne Auto-école ?

Oui, l’auto-école est restée ouverte pendant 30 ans et comme elle était située sur la Route Nationale, beaucoup de gens se souviennent évidemment de son emplacement. Mon mari l’a créée cinq ans après notre arrivée à Rimogne en 1970, nous l’avons fermée à sa retraite en 1999. C’est sûr que nous y avons vu passer du monde.

Mais c’est aussi pour votre engagement associatif que les gens vous connaissent, non ?

Peut-être. C’est vrai que je me suis très longuement impliqué dans l’Association des donneurs de sang, plus de 30 ans, j’en ai été la secrétaire puis la présidente. Et puis, quand mon fils a eu l’âge d’en faire, je me suis aussi impliquée dans le Football club de Rimogne, c’était dans les années 80 et je ne l’ai jamais quitté. Je continue d’assister aux matchs les week-ends, de faire la trésorerie, de participer aux activités, comme le Téléthon.

D’ailleurs, ce serait bien que la commune achève ce qui a été fait il y a quelques années, des barrières ont été installées sur le terrain mais les vestiaires sont en mauvais état. Le sport, le football notamment, c’est important pour la vie d’un village ; ça rassemble les jeunes, les habitants en général , ça maintient l’animation ; il faut vraiment soutenir les les clubs sportifs et les bénévoles.

Vous  avez été adjointe au Maire, que retirez vous de cette expérience ?

J’ai été élue sur la liste de M. Baudoin en 2008, nous n’avons  pas gagné les élections et nous avons donc siégé dans l’opposition.

Mais effectivement  auparavant, j’avais déjà effectué un mandat de 2001 à 2008, toujours avec M. Baudoin, qui était alors Maire et dont j’étais l’adjointe. A cette période-là, je pense que nous avons bien travaillé. C’est grâce à lui que Rimogne a aujourd’hui une médiathèque, un restaurant scolaire et une garderie. C’est lui qui en a pris l’inititative et mener leur réalisation presque jusqu’à leur terme. Pour financer ces équipements, il a fallu emprunter. Nous l’avons fait mais  raisonnablement et la commune n’a jamais été « en faillite » comme on s’est plu à le raconter pendant et après la campagne électorale.

Pour ma part, j’ai surtout développé les activités du CCAS, en créant par exemple le service rendu via la Banque alimentaire, qui permet à ceux qui en besoin de bénéficier de colis. Je me suis aussi occupé des personnes âgées. Je suis heureuse que beaucoup de choses soit mises en oeuvre pour elles ces derniers temps. Je crois pourtant qu’il faut renforcer la solidarité pour celles qui sont isolées et un peu oubliées. Celles qui sont les plus âgées, les plus fragiles, qui ne peuvent pas se déplacer et ne peuvent donc pas participer aux activités proposées aux autres.

Je crois que nous formions avec les autres élus une bonne équipe au sein du conseil municipal et c’est un peu le sentiment que je retrouve avec « Vivre à Rimogne ».

Comment ça ?

La gestion d’une commune aujourd’hui, ça ne peut-être que l’affaire d’une équipe soudée qui travaille collectivement et pas seulement aux ordres du maire. Il faut des échanges, du dialogue, du respect y compris, et surtout, pour l’opposition. Depuis quelques années, les commissions municipales sont de plus en plus rarement réunies et les conseillers sont à peine informés. Sur les grands dossiers et les décisions importantes, il arrive même que nous soyons mis devant le fait accompli, comme pour le changement des rythmes scolaires par exemple.

Au sein de « Vivre à Rimogne », je vois bien qu’on a compris la nécessité de consulter et de débattre. Les propositions sont longuement discutées, avec méthode, et en nous basant sur toutes les informations que nous sommes en capacité de recueillir. Je n’ai aucun doute sur la capacité de cette équipe à gérer la commune sérieusement, et je serai là pour lui apporter toute mon aide et mon expérience d’élue.

Pour découvrir un autre membre de la liste, cliquer ici